Informations Pratiques
Menu

Avocat en taxation des honoraires à Paris 5

Compétent en matière d’impayés, le Cabinet JF Avocats vous assiste en cas d’honoraires impayés. Le montant et le recouvrement de ces derniers sont régis par la procédure dite de « Contestations en matière d’honoraires et débours ».

En cas de conflit sur le montant ou le paiement des honoraires, faites appel aux services du Cabinet JF Avocats à Paris. Celui-ci mettra son professionnalisme et sa rigueur à votre service, afin de vous épauler tout au long du processus de recouvrement.

Le Cabinet JF Avocats est le premier cabinet à assurer le recouvrement externalisé des honoraires des Confrères afin de vous permettre de ne plus avoir à le gérer en interne.

Saisine lors d’une taxation des honoraires

Lors d’un retard de paiement important, vous êtes amené à relancer le client ou le Confrère par courrier postal, par mail ou par téléphone. Mais dans certains cas, cela n’est pas suffisant, l’interlocuteur ne répondant pas, quel que soit le mode de relance utilisé. Dès lors, vous aurez la possibilité de saisir le Bâtonnier en cas de litige avec un client, ou d’entamer une procédure devant la Commission Ducroire s’il s’agit d’un contentieux avec un Confrère.

Compétent en cas de litige concernant les honoraires près de Paris, le Cabinet JF Avocats vous épaule dans cette procédure. Dans le cadre d’un contentieux avec un client, il vous assistera dans votre demande de taxation des honoraires auprès de Bâtonnier. Il vous rédigera votre lettre recommandée pour cela. Cette dernière devra se faire avec une demande d’avis de réception.

Ensuite, le Cabinet JF Avocats vous assistera devant le Bâtonnier si le courrier recommandé ne suffisait pas, voire même devant le Premier Président en cas d’appel de la décision rendue par le Bâtonnier.

Besoin d'informations ? N'hésitez pas à nous contacter !

Décision et recours pour une taxation des honoraires

Après la demande initiale de taxation, le bâtonnier aura pour mission de désigner un rapporteur. Ce dernier aura pour rôle d’obtenir les observations des parties. Dans un délai de quatre mois, le bâtonnier rendra sa décision, avec l’ordonnance de taxation qu’il aura alors signée.

Au-delà du délai de quatre mois, le Président de la Cour d’Appel peut donc être saisi, sauf prorogation du délai. Sans appel, la décision du Bâtonnier est alors définitive. Dans ce cas précis, l’ordonnance de taxe est transmise au Président du Tribunal de Grande Instance. Souvent, un huissier est désigné pour mettre à exécution la décision du bâtonnier.

Si vous êtes à la recherche d’un avocat expert en taxation d’honoraires sur Paris, n’hésitez à vous tourner vers la Cabinet JF Avocats.

Consultez également :